Actualités


Des nouvelles fraîches

lundi 14 septembre 2020

Snapp’ X Placeco


Retour sur l’interview de Jean-Benoit Charreton pour le média girondin Placéco. L’enjeu de cet échange était avant tout de présenter les principales tendances autour du développement mobile. Nous allons revenir sur les différents points abordés lors de cet échange.

Snapp' et la technologie

Du coté des entreprises, au vu du contexte actuel, le mot d’ordre est à la rationalisation des investissements. On constate donc une accélération des projets web mobile (PWA) et des développements hybrides. En effet, les coûts et le temps nécessaires au développement d’applications natives laissent actuellement place aux développements hybrides, qui eux sont plus rapides. Cependant, pour certains projets spécifiques, seule la solution native est envisageable. Concernant les développements hybrides, (un seul développement nécessaire pour les deux plateformes, iOS et Android) Snapp’ n’en n’est pas son coup d’essai. En effet depuis 5 ans, de beaux projets développés en React Native ont vu le jour au sein de Snapp’ : Fidme, Daam, Dentsply Sirona, DS Distribution, Monoprix Collab, etc. Pour mener à bien ces projets, l’agence dispose aujourd’hui d’excellents profils maitrisant cette technologie. En ce qui concerne les PWA, Snapp’ a pu expérimenter cette technologie pour le compte d’Astera Vision sur une solution d’aide à la vente pour les équipes commerciales.

Les impacts du RGPD

Un autre sujet apparait de plus en plus dans la sphère mobile et du digital en général : les impacts du RGPD. Tout ce qui traite à la gestion des données utilisateurs est un sujet de plus en plus épineux et ainsi donc de plus en plus cadré et contrôlé. On assiste à l’émergence de nouveaux outils directement liés à cette problématique comme la Consent Management Platform (CMP). Cette plateforme permet aux éditeurs d’informer leurs utilisateurs du type de données qu’ils collectent. En outre, la plateforme demande l’autorisation d’utiliser ces données pour un traitement ultérieur.

content management platform

Mise au "green"

Lors de cet entretien, un autre point a fait surface : la prise de conscience éco responsable de la part des entreprises concernant le développement informatique. De plus en plus d’entreprises s’intéressent à la qualité du code source : respecte-t-il l’état de l’art ? est-il trop consommateur de ressources (batterie) ? De nouvelles problématiques sont mises en exergue et pourraient changer la manière de développer des produits numériques dans les années à venir. Pour contribuer à ce mouvement, Snapp’ mise sur le projet Clean Apps en créant un label de développement éco responsable. Le but étant de créer des normes pour guider les développeurs vers un développement plus « green ».

Starts-up et grands groupes

Jean-Benoit Charreton s’est également exprimé sur les synergies entre les start-ups et les grands groupes. En effet, afin de rester en veille sur l’innovation et les nouveaux usages, les grands groupes deviennent petit à petit des incubateurs pour celles-ci. Monoprix (client Snapp’) en est la parfaite illustration ; le distributeur français multiplie les partenariats afin de proposer à ses clients des services/produits différenciants. L’inauguration de son magasin « nouvelle génération » à Paris Montparnasse (voir article) s’inscrit dans cette démarche.

monoprix application

Snapp' et l'innovation

Concernant Snapp’, coté innovation, l’entreprise s’efforce de garder le coté agile des starts up en misant sur les nouvelles méthodes de travail : design thinking, scrum, etc. De plus, les équipes restent en veille afin d’orienter les clients sur de nouveaux usages : réalité augmentée, gamification, etc.

L’innovation au sein de Snapp’ Group passe également par Fidme, filiale du groupe Snapp’. La jeune pousse a déposé un brevet sur une solution de scan de tickets de caisse permettant de reconstituer le contenu d’un caddie via la prise de photo du ticket de caisse.

Malgré le tumulte actuel, Snapp’ mise sur l’avenir en gardant un cap guidé par l’innovation.