Pourquoi les Progressive Web Apps ne succèdent-elles pas encore aux Applications Natives ?

Jusqu’à présent les Applications Natives permettaient de résoudre de nombreux problèmes que posait la navigation web sur mobile en proposant notamment de nouvelles fonctionnalités (notifications push, conservation des préférences et des paramètres, mode offline…). Aujourd’hui, grâce aux nouveautés en matière de technologies web, les Progressive Web Apps (PWA) se positionnent en alternative aux applications natives.  

Mais à quel point les PWA sont-elles vraiment plus performantes que les applications natives et  optimisent-elles l’expérience utilisateur ? Nous avons dressé la liste des avantages et des limites de cette techno, qui pourrait vous être utile lors du développement de prochains projets mobile ! 

Application Native OU Progressive Web App

PWA, les avantages d'une technologie immersive

Petit rappel : une Progressive Web App (PWA) est une solution hybride qui mixe les fonctionnalités appli et sites web responsives. Sa technologie permet de télécharger les contenus de l’application au fur et à mesure de sa navigation, d’où son nom “progressive”. L’utilisateur n’a pas besoin de se rendre sur l’App Store ou le Play Store pour télécharger l’appli, il la télécharge directement via son navigateur (Chrome, Safari, Firefox, etc.). En revanche, la PWA permet également à l’utilisateur de s’affranchir du navigateur web en l’installant sur l’écran d’accueil de son mobile, puis en l’utilisant en mode plein écran

Une Progressive Web App, en plus d’être moins coûteuse qu’une application classique, offre des avantages considérables :

Trois fois moins de temps de développement : il n’y a plus besoin de développer des applications distinctes pour chaque device (desktop, android, iOS).

La distribution et les mises à jour sont rapides et quasiment instantanées : il n’est plus nécessaire de faire valider les nouvelles versions sur les stores, ce qui se ressent davantage sur iOS où les validations prennent parfois du temps avec Apple.

Elle est responsive, disponible hors connexion et fonctionne ainsi avec tous les systèmes d’exploitation. Ces caractéristiques ont l’avantage d’augmenter le taux de conversion, notamment sur des sites e-commerce.

Elle offre une bonne expérience utilisateur notamment grâce à l’optimisation du cache, qui favorise le téléchargement des pages / écrans plus rapide.

Elle joue un rôle non négligeable dans le référencement naturel sur les moteurs de recherche.

PWA

Les Progressive Web Apps sont rentables pour des applications e-commerce avec des utilisateurs ciblés Android : 

  • Lancôme Paris par exemple, en mettant en place cette technologie, a vu ses sessions mobiles augmenter de plus de 50% et ses conversions de 17%*.
  • Les utilisateurs de la PWA de Pinterest passent 40% de temps en plus sur le réseau social comparativement à l’ancienne version classique de la web app. Les revenus publicitaires ont également progressé de 44% et le taux d’engagement de 60%*.
Pinterest Progressive Web App
Progressive Web App Pinterest

Des limites trop importantes sur iOS

Malgré les avantages mentionnés ci-dessus, une PWA présente aussi des limites non négligeables

Son absence sur les stores mobiles peut être considérée comme inconvénient, dans la mesure où elle reste moins visible.

Elle n’est pas supportée parfaitement par tous les navigateurs web (Mozilla Firefox, Microsoft Edge…).

Certaines fonctionnalités ne sont pas compatibles avec iOS, ce qui représente sa plus grande faiblesse :

  • Le processus d’installation se fait en 4 clics minimum comparé à un clic unique sur Android.
  • Entre chaque session d’utilisation, l’état de l’application est perdu : la page sur laquelle vous étiez en quittant l’application ne sera pas la même lorsque vous la réouvrirez.
  • Il n’est pas possible de faire des notifications push ni de geofencing.
  • Il est impossible d’exécuter du code lorsque l’application en en tâche de fond et non ouverte sur votre téléphone.
  • La limite de stockage de données offline est de 50Mb maximum car l’application est nettoyée automatiquement après quelques semaines.
  • Ses performances étant bien inférieures aux applications natives, la PWA ne permet pas l’accès au bluetoothau touch IDau Face IDau NFCà l’Apple ARKità l’altimètre, à la batterieà la liste de contactsaux applications natives des réseaux sociaux ainsi qu’à la plupart des services Apple tels que l’In-App Payments. Ceci réduit les possibilités d’ultra-personnalisation que l’on retrouve sur les applications natives.
  • En termes d’interface et d’expérience utilisateur, il y quelques glitchs visuels : la barre d’état n’est pas toujours performante, pas de splash screen disponible…

Un avenir prometteur mais un besoin certain de perfectionnement

Peu optimisées, les Progressive Web App rencontrent encore trop de limites et d’inconvénients sur iOS, pour se suffire à elles-mêmes et devenir un concurrent direct aux applications natives. C’est uniquement, lorsqu’elles seront à même de rattraper, voire dépasser la technologie développée sur Android, que les PWA concerneront davantage d’application.

Pour le moment, les innovations techniques développées côté app native garantissent le confort et la satisfaction de leurs utilisateurs.