Actualités


Des nouvelles fraîches

vendredi 8 juillet 2022

Quels KPI suivre pour optimiser son application mobile ? (½)


Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour mesurer les performances d’une application mobile. Il est important de mettre en place des indicateurs (KPI) permettant de suivre le comportement des utilisateurs et leur engagement vis-à-vis de l’application. Ces KPI sont à prendre en compte tout au long du cycle de vie de l’application. C’est notamment grâce aux données récoltées que le service pourra être amélioré. Cette première partie présente 5 KPI pour le suivi d’une application mobile. 

Un des premiers KPI, le nombre de téléchargements

Les outils Analytics permettent d’obtenir des statistiques importantes dont le nombre de téléchargements sur les stores. Cet indicateur est un des indicateurs les plus pertinents, il permet d’analyser la popularité d’une application mobile auprès des utilisateurs. En cas de stratégie d’acquisition, cet indicateur permettra de calculer le coût d’acquisition client (CAC) et d’évaluer les performances des différents canaux.

Le taux de désinstallations

La plupart des utilisateurs sont exigeants et impatients. Il faut à un utilisateur entre 1 et 3 jours avant qu’il désinstalle une application. Ce KPI est intéressant car il analyse la rapidité à laquelle les utilisateurs se désabonnent. De plus, l’entreprise peut savoir pourquoi les utilisateurs se désabonnent (suite à une mise à jour, commentaires négatifs, etc). Ce qui aide les entreprises à mieux rebondir afin de garder ce pourcentage le plus bas possible. 

L’Intervalle moyen entre les sessions

L’intervalle moyen entre deux sessions correspond au temps qui s’est écoulé entre deux utilisations. Si cet écart devient trop long, c’est qu’il est nécessaire de chercher une solution pour que les utilisateurs utilisent l’application plus fréquemment. Un écart trop grand peut être justifié par une baisse d’intérêt de la part des utilisateurs, une apparition de bugs, des temps de chargement trop longs, certaines fonctionnalités à améliorer, etc. 

Nombre d’utilisateurs actifs

Les utilisateurs actifs sont ceux qui vont lancer une application régulièrement et qui vont effectuer des actions. Ce nombre est censé augmenter chaque mois et est un excellent indicateur de la croissance d’une application sur le marché. Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire de mettre en place des solutions. 

Par exemple, les notifications push sont une méthode particulièrement efficace. En effet, ces messages de type alerte peuvent être envoyés à tous ceux qui ont téléchargé l’application. Ces notifications permettent de renforcer la relation avec l’utilisateur en communiquant avec lui et de le fidéliser. C’est aussi une fonctionnalité intéressante pour les usagers afin de les relancer sur une action qu’ils ont effectuée, mais non achevée. 

Temps passé dans l’application

Cette donnée informe l’éditeur sur la durée des sessions de ses utilisateurs. Grâce à cette donnée, on peut mesurer l’engagement des utilisateurs et le temps qu’ils passent sur l’application. Cette information est cependant à relativiser par rapport à la finalité de l’application. Un temps de session trop long peut indiquer un problème au niveau de l’expérience utilisateur, pour l’achat d’un produit par exemple.Une consultation trop rapide peut signifier un manque de clarté ou de contenu pour une application d’actualités. 

Pour aller plus loin, il est conseillé de découper les sessions en temps passés par écrans pour vérifier la fluidité du parcours utilisateur et le modifier au besoin. 

Conclusion

La mise en place de KPI pour une application mobile doit être anticipée dès le début des développements pour instaurer le plan de taggage adéquat. Ces indicateurs sont essentiels pour comprendre les performances d’une application et apprendre à l’optimiser. Pour chaque secteur d’activité, les KPIs peuvent varier comme l’explique Adjust dans cet article.

Cependant, certains KPI ne sont pas nécessairement représentatifs de l’évolution d’une application. Par exemple, les données comme le taux de conversion ou d’installation n’expliquent pas le comportement des utilisateurs sur l’application. D’où l’importance de sélectionner minutieusement ses KPI tout en mettant en place des outils d’analyse complets qui permettront de voir exactement comment les utilisateurs utilisent l’interface.

Rendez-vous dans quelques jours pour le 2ème volet consacré aux KPI! 

En attendant, vous pouvez consulter cet article sur le financement d’une application mobile.